Les météores d’Auriane, un vrai régal.

Vendredi dernier, dans la salle Senghor du lycée Descartes, c’est tenue la conférence sur les météores assurée par Auriane EGAL doctorante à l’IMCCE dont le sujet de thèse porte sur la détermination des corps parents de ces fameux météores.

Auriane Egal nous a donné des explications  sur les origines des phénomènes lumineux dans l’atmosphère terrestre, plus particulièrement ceux  provoqués par ces petits objets y entrant à très grande vitesse,  ce sont, dans le langage populaire, les « étoiles filantes ». Nous avons donc pu découvrir comment ses phénomènes apparaissaient, ce qui provoquait leur luminescence, nous avons pu comprendre quel était le parcours compliqué de ces poussières issues des comètes et pourquoi la Terre traversait régulièrement ces « essaims » d’étoiles filantes. Nous avons ainsi pu approfondir la nature de ces corps, leur composition,  leur comportement dans l’atmosphère terrestre et les caractéristiques de ceux qui atteignent le sol.

A. EGAL  en a profité pour parler des programmes actuels qui permettent d’étudier ces objets célestes , et notamment du projet FRIPON qui consiste en un réseau national de surveillance du ciel qui grâce à des caméras et des méthodes de triangulation, permet, après beaucoup de calculs, de remonter aux trajectoires de ces corps mystérieux que sont les étoiles filantes. La Touraine s’est équipée d’une de ces caméras et le site retenu  pour sa mise en service est l’observatoire de Tauxigny, il sera donc possible prochainement d’observer le ciel de Touraine depuis son ordinateur, en se rendant sur le site de l’IMCCE (adresse internet à venir). L’objectif est l’organisation de battues pour retrouver ces météorites après détermination du point d’impact calculé. Les scientifiques  pourront alors  analyser ces météorites et  remonter aux caractéristiques du corps parent dont l’identité sera peut-être déterminée dans le cadre des méthodes développées par la thèse d’Auriane EGAL.

Le public s’était déplacé en nombre pour assister à cette conférence organisée par la SAT  grâce à la précieuse participation de Centre-Sciences (CCSTI). Nous avons pu entendre les dernières nouveautés et informations en matières de météorites, le tout fut assuré par une conférencière au discours clair, à la portée de chacun. En fin de séance A. EGAL a pris le temps  de répondre avec un grand plaisir à toutes les questions et interrogations qu’un sujet comme celui-ci peut soulever.

La Société Astronomique de Touraine remercie Centre Sciences, le lycée Descartes, l’IMCCE et Auriane EGAL pour cette conférence très riche d’enseignements. Nous donnons évidement rendez-vous au public l’année prochaine pour l’édition 2016 de la fête de la science.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. donc notre cerveau recevant ondes, nous pouvons recevoir informations de confins sans aucune lentille

    je vous prie de conserver ces informations et d’epurer les serveurs servant internet pour economies diverses

    Thomas pour paix heureuses

  2. donc notre cerveau recevant ondes, nous pouvons recevoir informations de confins sans aucune lentille

    je vous prie de conserver ces informations et d’epurer les serveurs servant internet pour economies diverses

    Thomas pour paix heureuses

  3. pour sa cousine auriane

    lastrologie

    les astres envoient des ondes tout le temps selon leurs positions respectives

    les ondes parcourent differents chemins et nous parviennent plus ou moins selon nos positions aussi et nos ouvertures neuronales spirituelles tout en dependant beacoup des ondes plus proximales mais louverture d’esprit jouerait plus que tout comme les filtres de l’esprit

    les astres tourneraient cycliquement mais cometes ou autres ne sont pas cycliques et des choses traversent tout univers et emettent ondes

    des astres sont infiniment lointains et il est donc totalement stupide de se limiter a douze putain d’ensembles ou treize le treizieme etant plus loin et passant entre deux pour ce qui est des ondes qu’il emet vierge et capricoen D’ailleurs

    londe est une vision et un point de vue physique et ce texte est un point de vue total merdique pour en faire un mieux selon Thomas

    il fait rien a Istanboul je me chie je m’ennuie les rues sont etroites les gens haineux les alcools trop nombreux comme les resto et les clubs et les pecheurs la gentillesse passe mais ils vont sourire je suis aussi la pour ça venez me voir ! que des filles jolies et intelligentes viennent me voir ! je peux pas supporter la mochete ok ? et l’intelligence se veut belle et se juge comme le parcours de vie ok ? tcho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.