Derniers articles :
  • Les travaux de l’observatoire avancent -publié le :

        Après près de six mois de fermeture au public, liée à la crise sanitaire, la Société Astronomique de Touraine avait repris pour quelques semaines les séances du Planétarium Christian Juin à Tauxigny – Saint Bauld et certaines formations. L’instauration du couvre-feu puis le retour du confinement ont bien entendu conduit à l’arrêt de toutes les activités tant vers le public que pour les adhérents. Pourtant la clairière entourant l’observatoire n’est pas déserte en ces jours de novembre. Depuis plusieurs semaines s’est en effet ouvert le chantier d’extension de l’Observatoire. Porté par la Communauté de Communes Loches Sud Touraine, avec le soutien de la Région et du Département, le nouveau bâtiment de 120m 2 proposera une grande salle de réunion modulable, un bloc sanitaire et des locaux techniques. Ce projet permettra d’accueillir dès le mois de Juin, scolaires, astronomes amateurs, grand public dans une offre d’animations renouvelée et élargie. La rénovation conjointe des coupoles permettra, elle, de développer encore les activités scientifiques de l’Observatoire en accompagnement des grands programmes associant professionnels et amateurs. La préparation de ces échéances, en distanciel d’abord, sur le site dès que cela sera possible, occupera largement les membres de la SAT durant les prochains mois.     JEAN-LOUIS DUMONT

  • LA SOCIETE ASTRONOMIQUE DE TOURAINE (SAT) Propose à ses membres (actuels et historiques) et à leurs amis CHRONOLOGIE Ou l’histoire de la SAT de 1973 à nos jours. Un document de 248 pages et 560 illustrations  25€ (prix coûtant). Quand un membre de la SAT s’est étonné en février 2015, en apprenant qu’il y a eu un autre observatoire (Crotelles) avant celui de Tauxigny et que le club a vécu l’essentiel de son existence au Beffroi (Tours-nord) depuis 1973, il y avait de quoi entreprendre une action de communication interne (et externe) pour raconter, conserver et pérenniser l’histoire de la SAT. Michel Derouet a aussitôt relevé le défi en coordonnant cet ouvrage collectif (*) sur la chronologie des événements qui ont cimenté la SAT et ses membres. L’objectif initial était de produire un document d’une cinquantaine de pages. Au bout de dix mois et après plus de 900 mails échangés et des centaines de documents rassemblés, Michel Derouet nous présente aujourd’hui un document de 248 pages A4 et 560 illustrations. Il sera vendu, à prix coutant (imprimeur), 25€ l’exemplaire. Merci de le réserver dès maintenant si tu veux en disposer lors de sa première (et peut-être unique) publication. En voici un petit extrait. (*) Les sources et acteurs de l’ouvrage collectif  Les notes personnelles de Michel Derouet, Le cahier rouge du Beffroi, Les coupures de presse, Les 2800 pages d’Astronomie en Touraine et CentreOuest (ATCO), La mémoire et les archives des “historiques” (Gino Farroni, Lionel Tardif, Jean Harter, Philippe Rigault, Joël Guignard, Daniel Deneuchatel, Patrick Bouton), Les souvenirs communs des vieux complices “régionaux” (Robert Bottard, François Pineau, Pierre-Jean Mercier, Maurice Audejean, Patrice Guérin, Pascal Jouanneau, Daniel Lachaud, Guy Dubreuil), Les “journaux” de la SAT, papier et numériques, Les 65 kg d’archives administratives, Les acteurs passés par Tauxigny ces quinze dernières années, Les membres de la SAT “contemporaine”, l’ADEVE et la “Contemplation” , Claudette Oligo qui raconte l’histoire vue des institutions municipales et communautaires, Et bien sûr, notre regretté Christian Juin qui, s’il n’a pu directement participer à l’ouvrage, aurait été heureux  de  voir aboutir ce projet.   ATTENTION: réservation dans la limite des stocks disponibles: [form chrono] Veuillez faire parvenir votre règlement par chèque uniquement, à l’observatoire libellé à l’ordre de la ” Soiété Astronomique de Touraine”: Société Astronomique de Touraine, le Ligoret, 37310, Tauxigny

  • Projet FRIPON: le ciel de Tauxigny (37) est en ligne -publié le :

    Depuis le Mercredi 23 Décembre 2015 le ciel de Touraine est sous haute surveillance. Il sera désormais presque impossible à un météore de pénétrer le ciel de Touraine sans être immédiatement repéré. Petit rappel, c’est quoi le projet FRIPON? c’est avant tout un acronyme pour ” Fireball Recovery and Interplanetary Observation Network “. Comme son nom l’indique donc précisément il s’agit d’observer le ciel dans le but d’identifier un météore et d’en déterminer avec la meilleure précision possible le point de chute – et qui devient donc une météorite – en tenant compte de la météo comme la force des vents par exemple. L’objectif final étant d’étudier ces “debris” que les astéroïdes et autres comètes sèment après leurs passages et qui sont attirés par la Terre lorsque leurs trajectoires se croisent. Toutes ces informations viendront ensuite alimenter une base de données qui nous permettra dans l’avenir de mieux comprendre ces corps qui demeurent encore pour le moment si étranges mais qui existent pourtant depuis l’origine du système solaire. La S.A.T. a donc pris part à ce fabuleux projet en installant depuis le mois de Juin 2015 le matériel nécessaire à cette aventure, tout d’abord un mât pour recevoir la camera, puis la caméra elle-même qui possède une lentille “fish-eye” haute résolution capable d’observer a 360°, et tres sensible aux faibles lueurs. Une page permanente sera d’ailleurs très prochainement créée sur notre site internet pour permettre à tous de profiter du ciel nocturne de Tauxigny. C’est donc en ce mercredi que les câblages ont été finalisés afin que la communication soit établie entre la caméra, le PC-client S.A.T. et le serveur FRIPON à Paris. Comme le montre la capture d’ecran, le système est “UP” depuis le  23/12/2015@15:15 CET.