Un vol dans l’espace, çà vous tente?

Quel astronome amateur n’a jamais rêvé de passer ne serait-ce qu’un instant dans l’espace en état d’apesanteur, observer la Terre d’en haut, et voir l’espace à travers la pureté du vide? Je vous rassure vous allez pouvoir continuer de rêver!

Vous me voyez navré de briser votre rêve mais à moins d’être à la tête d’une fortune personnelle, d’avoir beaucoup de temps devant vous, d’être dans une forme physique irréprochable et d’aimer les disciplines de fer, ce qui suit ne vous concerne pas, enfin pas directement, vous pouvez tout de même continuer à lire. Si en revanche vous rentrez parfaitement dans toutes les cases alors vous avez une chance de faire parti des prochains chanceux séléctionnés.

Vers l’infini et au-delà!

Cette opportunité c’est ce que se propose de faire la société américaine « Space Expedition Corporation« . A bord de la navette XCORE Lynx Mark-II vous vivrez les sensations d’un astronaute. Le site décrit la procédure: après un décollage typique d’un avion, l’engin se cabrera pour accélérer à une vitesse proche de Mach 3! Arrivé a environ 60km d’altitude les moteurs seront coupés pour entamer le vol en apesanteur d’une durée de 6 min environ, là le cockpit équipé d’une surface en verre de plus de 4m² vous dévoilera l’infini beauté de l’espace mais 6 min çà passe vite quand on veut tout voir et à une altitude maximum d’environ 100km la navette désormais « spatiale », remettra les gaz pour retourner dans l’atmosphère. C’est la deuxième phase délicate pour les estomacs sensibles après l’ascension vertigineuse puisque l’accélération devrait atteindre cette fois 4G (4 fois votre masse), prévoyez donc un léger repas avant le vol. L’atterrissage devrait se passer en douceur puisque la navette est prévue pour voler comme un planeur en décrivant des cercles tout en descendant.

sat_xcore_vol

Le lieu choisi pour effectuer ce voyage inoubliable (sauf si vous perdez connaissance!) est le désert du Mojave, plus précisément au « Mojave Air & Space Port », pour rappel c’est dans cet endroit désertique que Chuck Yeager a pour la première fois le 14 Octobre 1947 franchi le mur du son à bord du prototype Bell X-1. L’atterrissage est quand à lui prévu sur la base spatiale de Curaçao, état autonome du royaume des Pays-Bas ( face au Vénézuela)….dans les caraïbes, c’est donc une distance d’environ 5500km qui sera couverte en 60 min environ.

mojave-curacao

L’entrainement

Le site l’affiche clairement:

entrainement_sxc

 

Qu’on se le dise: l’espace, çà se merite!

Au programme: centrifugeuse, vols zero-G, vols à bord d’un avion de chasse, cours théorique et le top du top (tout dépend évidement du sens qui lui donne), Le simulateur 3,3G Desdemona au Pays-bas:

Inutile d’épiloguer, ceux qui réussiront à passer avec succès l’ensemble de ces tests pourront certainement se compter sur les doigts d’une main.

 

Réservations & Tarifs

Passons aux choses qui fâchent. Sachez tout d’abord que la navette ne peut accueillir que 2 personnes, le pilote et un passager. Dans ces conditions on comprend tout de suite que l’attente risque d’être longue mieux vaut donc commencer à réserver dès maintenant. Vient ensuite le tarif pour vivre une des expérience les plus marquantes de votre vie. Il faudra compter environ 100 000 $ pour décrocher le fameux ticket. Les réservations sont d’ores et déjà en ligne avec les dates et le programme choisi à cette adresse on peut y voir également que les premiers vols intitulés « pionnier » sont prévus pour le 3eme quart 2014, soit cet été. Évidement, « la maison ne fait pas crédit » et il faudra s’acquitter de l’intégralité de la somme 7 jours après la signature du contrat.

 

Nulle doute au final que les rares privilégiés vivront une expérience unique dont Gagarine fut le precurseur 53 ans plus tot, le 12 Avril 1961.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.