Le soleil d’été: une amitié…dangereuse.

On ne le répétera malheureusement jamais assez: PRO-TE-GEZ VOUS!

La puissance de notre étoile est trop méconnue du grand public qui ne voit en lui qu’une source de réjouissance. Même si en effet le soleil est propice à la vie sur notre belle planète bleue, il est aussi source de dangers parfois mortels. L’été est dans l’esprit populaire associé à la belle saison, bain de soleil et bronzage. Pour tout un chacun l’idée d’été est lié à chaleur, et l’amalgame entre bronzage et chaleur est trop souvent fait non pas à raison mais par ignorance sur ce qui se passe réellement.

En effet le grand public, par manque de connaissance ou d’information mélange, Infrarouge et Ultra violet, mais que sont-ils? faisons le point.

Notre soleil émet chaque instant une quantité phénoménale d’énergie sous forme d’ondes électromagnétiques. Une (petite) partie de ces ondes sont visibles et se « mélangent » pour créer la lumière blanche -celle qui éclaire notre atmosphère- ces ondes ont une longueur d’onde qui s’échelonne de 400nm à 750nm (nanomètre: milliardième de mètre). Comme le montre le tableau ci-dessous l’ultra violet et les infrarouges n’ont strictement rien de commun si ce n’est la source qui les ont vu « naitre » et donc leur nature, mais on comprend bien qu’il existe comme un « fossé » entre ces deux types d’ondes.

Spectre électromagnétique
Longueur d’onde (dans le vide) Domaine Fréquence Commentaire
supérieure à 10 m radio inférieure à 30 MHz
de 1 mm à 30 cm micro-onde (Wi-Fi, téléphones portables, radar, etc.) de 300 GHz à 1 GHz incluse dans les ondes radio
de 780 nm à 500 µm infrarouge norme NF/en 1836 de 385 Thz à 600 GHz
de 380 nm à 780 nm lumière visible de 789 THz à 385 THz rouge (620-780 nm)
orange (592-620 nm)
jaune (578-592 nm)
vert (500-578 nm)
bleu (446-500 nm)
violet (380-446 nm)
de 100 nm à 380 nm ultraviolet de 30 PHz à 789 THz
de 10 pm à 10 nm rayon X de 30 EHz à 30 PHz
inférieure à 10 pm rayon γ supérieure à 30 EHz

uva-uvb-ir_2

Alors récapitulons, et apportons les précisions importantes à la compréhension des dangers liés au soleil.

 

Les UV.

Il existe dans le domaine des ultra violet 2 grandes catégories (3 en réalité), les UVA et les UVB,

  • les UVA: peu énergétiques et une longueur d’onde comprise entre 320nm et 400nm;
  • les UVB: trés énergétiques et une longueur d’onde comprise entre 290nm et 320nm;

Abordons tout d’abord les cas des UVB, avec un longueur d’onde plus courte, ils sont relativement puissants et ce sont eux qui sont responsables des coups de soleil qui peuvent aller jusqu’au 3e degré avec apparition des cloques sous-cutanées.Ces rayons sont en grande partie stoppés par la couche externe de l’épiderme, seulement 30 à 40% atteignent le derme. Vient ensuite les UVA, très peu puissants mais plus nombreux, attention il n’en demeure pas moins que ces sont tout de même des UV et à forte dose (expositions prolongées au soleil) ils peuvent également devenir dangereux, ce sont eux les véritables ennemis car ils pénètrent plus profondément sous la peau jusqu’au derme et génèrent des lésions sur les cellules, responsables du vieillissement prématuré de la peau (rides), de taches brunes et dans les cas les plus graves, des mélanomes et carcinomes (cancer de la peau), ces rayons sont DANGEREUX TOUT AU LONG DE LA JOURNÉE . Heureusement il existe des solutions simples pour s’en protéger. La première solution est tout simplement de se mettre à l’ombre ET de porter un T-shirt et un short car même à l’ombre les UV peuvent « rebondir » sur certaines surfaces (sable des plages par exemple), donc même sous un parasol vous bronzerez, moins vite certes. Même avec des crèmes solaire, avec protection soit-disant « totale » ne vous exposez pas avant 16h30-17h (heure civile), le soleil étant plus « haut » et l’ensoleillement en été étant beaucoup plus long, l’incidence des rayons solaires restent assez fort à 17h.

Notez également que les UV PÉNÈTRENT dans l’eau, et à 50 cm sous la surface il restent encore 50% d’UVB et 85% d’UVA. De plus le haut pouvoir réfléchissant du sable des plages et de l’eau renvoient environ 20% des UVA et UVB (85% avec la neige), voila pourquoi il est plus facile de bronzer à la plage que dans un jardin.

Précisons enfin que les vitres présentent également un danger potentiel, en effet même si les UVB sont filtrés par le verre (souvent du aux adjuvants: oxyde de plomb, calcium, sodium, bore ou encore fer), les UVA eux ne sont pas arrêtés et ne provoquent aucune sensation de chaleur ou de brûlure; mesdames évitez par conséquent d’exposer vos petons sur le tableau de bord de la voiture pendant trop longtemps.

 

Les IR

Les UV, on vient de le voir sont le véritable danger direct du soleil, mais les UV ne sont pas directement perceptibles, on ressent leurs effets le soir quand le coup de soleil est là car la peau (derme et épiderme) vascularise à ce moment là énormément (afflux de sang) -d’où les rougeurs- et devient douloureuse.

Sur la plage la sensation de chaleur est principalement du aux infrarouges. Ce sont eux qui provoquent la montée en température de votre peau, en réaction votre corps réagit par la transpiration afin de faire baisser cette température accélérant ainsi l’évaporation de l’eau dans votre corps. Le danger des infrarouges c’est donc la déshydratation. Notez que comme pour les UV, il existe 3 catégories d’IR, les IRA, IRB et IRC dont la longueur d’onde varie respectivement de 700-1400 nm, 1400-3000 nm et 3000-10000 nm. 

 

Conclusions

Les infrarouges, comme les UV sont invisibles à l’oeil nu, il convient donc d’être prudent en été, d’éviter autant que possible les sorties entre 11h du matin et 17h le soir (heure civile), et ce n’est pas parce que le ciel est partiellement nuageux que vous risquez moins, car même si les IR ne vous chauffent pas la peau, les UV eux sont bien présents.

Vous le voyez, quand on est astronomes amateurs on peut mettre en application les connaissances liées au soleil, cela rapproche le public d’un domaine parfois perçu comme rébarbatif.

Soyez prudent, buvez frais, et passez un bel été

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.