Une session de formation PIXINSIGHT à la SAT

Samedi 4 octobre, c’est déroulée à l’observatoire une formation sur le logiciel PIXINSIGHT. Durant 3 heures, Pierre LE CAM (membre de l’AIP), qui utilise ce logiciel depuis plusieurs années, nous à montré les possibilités quasi infinies de ce soft.
PIXINSIGHT est un logiciel vraiment spécialisé dans traitement d’image, il ne peut pas être utilisé pour les acquisitions. Il est aujourd’hui, devenu LA référence dans la communauté internationale des astro-photographes. En France, ce logiciel est de plus en plus employé notamment grâce aux efforts fournis par l’association AIP (Astro Imaging Processing). A noter qu’à ce jour, 2 des membres de la SAT, ont adhéré à cette association et à n’en pas douter, d’autres vont s’y inscrire rapidement.
Cette association, à l’initiative de Nicolas OUTTERS, un des grands spécialistes de l’astro-photo en France organise de nombreux stages de formation entre autre sur ce logiciel. PIXINSIGHT est un logiciel développé spécifiquement pour l’astronomie qui tend à remplacer petit à petit PHOTOSHOP qui était très utilisé jusqu’à maintenant.
Après un passage en revue des différentes options du logiciel et de sa philosophie d’utilisation qui déroute un peu au début, Pierre nous a fait une démonstration en « live » du traitement d’une image. Le résultat est spectaculaire!
Beaucoup de questions dans notre petite assemblée en particulier sur l’intérêt de PIXINSIGHT par rapport à ses concurrents actuels du marché (payants ou gratuits).
Rendez-vous est pris pour rentrer un peu plus dans le logiciel en commençant par l’étape indispensable du pré-traitement.
L’assemblée, pas très nombreuse malheureusement n’a cependant pas regretté le déplacement!
JM LEBOS
modéré par: Xavier
Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Merci Jean Michel pour l’organisation de cette après midi de formation, merci également pour ces images.

    Et un grand merci a Pierre pour sa disponibilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.