Influence des lunes sur la germination

germinance_lune

Vous jardinez avec la Lune, vous semez en fonction des lunes montantes ou descendantes, vous vous interrogez sur « l’influence de la Lune » sur vos semis? Lisez ce PDF rédigé par M Derouet, présenté lors des NAT 2014, qui a rencontré à cette occasion un franc succès et dont le constat est sans équivoque (fallait-il s’en douter) . Elaboré comme une véritable enquête sur plusieurs mois afin de prendre en compte différentes lunaisons, réalisé dans des conditions rigoureuses et méthodiques sur des centaines de semis, ce rapport d’analyses lève le voile sur les croyances et superstitions qui entourent les mystères liés aux influences de la Lune et qui conditionneraient non seulement le monde des Hommes mais également celui des végétaux et plus particulièrement les jardins potagers.

L’influence des lunes sur la germination.

PS: diffusion contrôlé, propriété de son auteur et de la Société Astronomique de Touraine. Pas de diffusion commerciale ou à titre gracieux sans autorisation préalable.

Fête de la Science: la conférence de Fabien Malbet

Conférence de Fabien Malbet à la salle Senghor du lycée Descartes Vendredi 17 Octobre dans le cadre de la fête de la science.

 

C’est devant 150 personnes très attentives que Fabien Malbet, astrophysicien à l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble, nous a parlé de la formation des étoiles et des planètes.

Avec de magnifiques images provenant du télescope spatial et d’autres instruments performants, il a illustré les différentes étapes de ces processus. Il a mis en valeur l’intérêt et les apports des récentes découvertes de systèmes planétaires formés ou en formation autour d’autres étoiles que notre Soleil. Nous en sommes tout de même en ce 17 Octobre 2014 à 1832 exoplanètes  découvertes et ce nombre ne cesse d’augmenter au fil de la mise en œuvre d’instruments de plus en plus puissants.

A la fin de la conférence, l’assistance a été prodigue en de très nombreuses questions et Fabien Malbet y a répondu avec plaisir et compétence.

Ce fut un moment fort et bien sympathique pour notre association.

Conférence de Fabien Malbet sur la naissance des étoiles et la formation des planètes.

Conférence de Fabien Malbet sur la naissance des étoiles et la formation des planètes.

 

Amphithéatre salle Léopold Sédar Senghor.

Amphithéatre salle Léopold Sédar Senghor.

 

Fabien Malbet , astrophysicien IPAG en compagnie de Pierre-Jean Mercier (vice-président et consultant scinetifique de la SAT)

Fabien Malbet , astrophysicien IPAG en compagnie de Pierre-Jean Mercier (vice-président et consultant scinetifique de la SAT)

 

Photo de Léopold Sédar Senghor (1906-2001) avec des éléves du Lycée Descartes où il fut un temps professeur de Lettres classiques, avant de devenir le 1er président de la république démocratique du Sénégal, puis en France académicien reconnu "Prince des Poètes"

Photo de Léopold Sédar Senghor (1906-2001) avec des éléves du Lycée Descartes où il fut un temps professeur de Lettres classiques, avant de devenir le 1er président de la république démocratique du Sénégal, puis en France académicien reconnu « Prince des Poètes »

 

 

Revue de presse de l’actualité spatiale

ESA

[hungryfeed url= »http://www.esa.int/rssfeed/France » link_target= »_top » max_items= »5″]

CNES

[hungryfeed url= »https://cnes.fr/fr/feed » link_target= »_top » max_items= »3″]

NASA

[hungryfeed url= »https://www.nasa.gov/rss/dyn/breaking_news.rss » link_target= »_top » max_items= »3″]

[hungryfeed url= »https://www.nasa.gov/rss/dyn/lg_image_of_the_day.rss » link_target= »_top » max_items= »3″]

[hungryfeed url= »http://www.nasa.gov/rss/chandra_images.rss » link_target= »_top » max_items= »3″]

[hungryfeed url= »http://www.nasa.gov/mission_pages/kepler/news/kepler-newsandfeatures-RSS.rss » link_target= »_top » max_items= »3″]

[hungryfeed url= »http://www.nasa.gov/rss/solar_system.rss » link_target= »_top » max_items= »3″]

[hungryfeed url= »http://www.nasa.gov/rss/aeronautics.rss » link_target= »_top » max_items= »3″]

JPL

[hungryfeed url= »http://www.jpl.nasa.gov/multimedia/rss/news.xml » link_target= »_top » max_items= »3″]

[hungryfeed url= »http://www.jpl.nasa.gov/multimedia/rss/podfeed-hd.xml » link_target= »_top » max_items= »3″]

[hungryfeed url= »http://www.jpl.nasa.gov/multimedia/rss/slideshows.xml » link_target= »_top » max_items= »3″]

Le vide mis en évidence … en 1654

 

Expérience des sphères vides

Les hémisphères de Magdebourg réalisées en 1654, furent pour l’époque, l’une des expériences les plus surprenantes de Otto Von Guericke, bourgmestre de Magdebourg, pour mettre en évidence le « vide ».

 Deux hémisphères vides d’un peu plus de trente centimètres de diamètre furent assemblées  si parfaitement que l’air put être pompé entre eux, avec les moyens de l’époque.

C’est donc la pression de l’atmosphère environnante qui les maintenait ensemble fermement, puisque l’intérieur était quasi « vide » (*).

A Ratisbonne, en 1657 devant la Diète et l’empereur, on essaya de séparer les deux hémisphères, et deux attelages de 8 chevaux de trait ne purent y arriver.

Cette expérience a permis de démontrer l’action de la pression atmosphérique sur les hémisphères et donc sur toute la surface de la Terre.

(*) Le vide est ordinairement défini comme l’absence de matière dans une zone spatiale. Ce qui était loin d’être le cas dans le « quasi vide » obtenu lors de l’expérience de Otto Von Gericke. Le « vide » obtenu dans nos laboratoires est encore rempli de plusieurs millions de particules par mm3 et n’a rien à voir avec le vide de l’espace.En fait le vide absolu (**) semble être une singularité tout comme le zéro absolu des températures (auquel il est lié par nature). En approchant cette limite au sein des espaces interstellaires, il reste encore quelques atomes par cm3.

(**) Le vide absolu est un milieu statistiquement sans particules élémentaires. La physique quantique définit le vide comme l’état d’énergie minimale de la théorie en montrant qu’il reste le siège de matérialisations spontanées et fugaces de particules et de leur antiparticules associées. Ces particules qui s’annihilent presque immédiatement après leur création sont dites particules virtuelles. Ces fluctuations quantiques sont la conséquence directe du principe d’incertitude qui affirme qu’il n’est pas possible de connaître avec une certitude absolue la valeur précise de l’énergie. C’est le phénomène des « fluctuations quantiques du vide ». Il se peut que le vide soit polarisé, c’est-à-dire que les particules et les antiparticules deviennent pérennes et non éphémères comme les particules virtuelles. Cette polarisation se produit lorsque le vide reçoit un champ magnétique.