Les météores d’Auriane, un vrai régal.

Vendredi dernier, dans la salle Senghor du lycée Descartes, c’est tenue la conférence sur les météores assurée par Auriane EGAL doctorante à l’IMCCE dont le sujet de thèse porte sur la détermination des corps parents de ces fameux météores.

Auriane Egal nous a donné des explications  sur les origines des phénomènes lumineux dans l’atmosphère terrestre, plus particulièrement ceux  provoqués par ces petits objets y entrant à très grande vitesse,  ce sont, dans le langage populaire, les « étoiles filantes ». Nous avons donc pu découvrir comment ses phénomènes apparaissaient, ce qui provoquait leur luminescence, nous avons pu comprendre quel était le parcours compliqué de ces poussières issues des comètes et pourquoi la Terre traversait régulièrement ces « essaims » d’étoiles filantes. Nous avons ainsi pu approfondir la nature de ces corps, leur composition,  leur comportement dans l’atmosphère terrestre et les caractéristiques de ceux qui atteignent le sol.

A. EGAL  en a profité pour parler des programmes actuels qui permettent d’étudier ces objets célestes , et notamment du projet FRIPON qui consiste en un réseau national de surveillance du ciel qui grâce à des caméras et des méthodes de triangulation, permet, après beaucoup de calculs, de remonter aux trajectoires de ces corps mystérieux que sont les étoiles filantes. La Touraine s’est équipée d’une de ces caméras et le site retenu  pour sa mise en service est l’observatoire de Tauxigny, il sera donc possible prochainement d’observer le ciel de Touraine depuis son ordinateur, en se rendant sur le site de l’IMCCE (adresse internet à venir). L’objectif est l’organisation de battues pour retrouver ces météorites après détermination du point d’impact calculé. Les scientifiques  pourront alors  analyser ces météorites et  remonter aux caractéristiques du corps parent dont l’identité sera peut-être déterminée dans le cadre des méthodes développées par la thèse d’Auriane EGAL.

Le public s’était déplacé en nombre pour assister à cette conférence organisée par la SAT  grâce à la précieuse participation de Centre-Sciences (CCSTI). Nous avons pu entendre les dernières nouveautés et informations en matières de météorites, le tout fut assuré par une conférencière au discours clair, à la portée de chacun. En fin de séance A. EGAL a pris le temps  de répondre avec un grand plaisir à toutes les questions et interrogations qu’un sujet comme celui-ci peut soulever.

La Société Astronomique de Touraine remercie Centre Sciences, le lycée Descartes, l’IMCCE et Auriane EGAL pour cette conférence très riche d’enseignements. Nous donnons évidement rendez-vous au public l’année prochaine pour l’édition 2016 de la fête de la science.

 

Jupiter et Venus se rapprochent

Non, il ne s’agit pas d’une découverte archéologique, mais un rapprochement planétaire assez spectaculaire qui se produira le 30 juin au soir avec un maximum (enfin un minimum devrais-je dire) au alentours de 23h00 UTC+2.

A cette heure-ci -au moment du rapprochement- Jupiter et Venus ne seront « séparés » que d’environ 0,4° c’est moins que le diamètre apparent de la lune. Si le phénomène sera observable a l’œil nu ou dans un télescope (ou autre) la difficulté sera surtout d’obtenir une image nette, car Météo France annonce des températures caniculaires et pour ne rien arranger l’événement sera assez bas a l’horizon (Nord-Ouest) à peine en dessous des 14° au-dessus de l’horizon, donc en résumé une atmosphère épaisse et turbulente en perspective. La photo sera probablement la solution la plus apte (apres traitement) à faire ressortir en detail cet événement, enfin reste à voir. Au final un bel événement à observer et un joli challenge a relever pour les astro-photographes.

Mais ne nous décourageons pas, après tout l’astronomie c’est aussi des épreuves à relever au quotidien.

A L’OEIL NU

Venus-Jupiter30062015_oeil_nu

DANS UN TELESCOPE

Venus-Jupiter30062015_telescope

Par hal9000, il y a

Nuits des étoiles 2014: le public au rendez-vous.

nuits_etoiles_2014-afficheLes conditions étaient loin d’être toutes réunies ce samedi pour célébrer la 24ème nuit des étoiles sur le site de l’observatoire de Ligoret (Tauxigny). C’est pourtant un pic de presque  200 personnes que la S.A.T a pu enregistrer vers 21h-22h.

C’est un après-midi nuageux et pluvieux qui a débuté cette journée du 24ème festival de la nuit des étoiles, et il fallait être motivé ou très convaincu pour venir tenter sa chance à l’observatoire qui par un grâce plutôt mystérieuse, a été largement épargné par les intempéries, cependant le site a tout de même essuyé quelques petites ondées, mais visiblement sans commune mesure avec les trombes d’eau qui ont inondées le reste du département selon le témoignage de certains spectateurs stupéfaits de trouver à Ligoret des conditions « presque » estivales.

Cette année à la S.A.T. , la nuit des étoiles était placée sous le signe du « retour vers la Lune », 45 ans après le premier Homme sur la Lune (21 Juillet 1969) et les missions « Apollo », la NASA s’apprête à (re-)lancer une grande mission vers notre satellite et qui aura entre autre pour objectif d’établir un « pas de lancement » pour les missions futures vers l’exploration humaine de notre système solaire et notamment vers notre voisine Mars. C’est Daniel, membre du club, qui a donc assuré cette présentation, il s’est évertué à expliquer dans le détail tous les enjeux techniques et les aspects scientifiques des ces missions qui ne devraient pas voir le jour au mieux d’ici 2020.

Fin de la conférence vers 22h 45;  il était temps pour tous de tourner la tête vers le ciel pour voir passer vers 23h30 l’ISS (la station spatiale internationale)-et quelques nuages- point extrêmement brillant dans le ciel grâce à la colossale superficie des ses panneaux solaires. Le public était encore bien présent après la conférence pour observer le ciel à travers les différents télescopes disponibles dans la clairière de l’observatoire, on pouvait y trouver ici et là 4 dobson( 200 – 300-400 ), 1 lunette 120 et 2 schmidt-cassegrain 11 pouces,et bien sur les 2 coupoles étaient en accès libre ; les membres du club qui n’étaient pas affairés à un instrument guidaient les curieux dans le ciel à travers les étoiles, les constellations et notre voie lactée. Nous avons eu droit en fin de nuit à un ciel quasiment vierge, ce qui a permis aux derniers courageux de profiter des étoiles filantes (perséides) dont le pic d’activité aura lieu à partir du prochain week-end (9 au 14 Aout), mais dont la vision sera rendu difficile par la présence de la Lune qui sera dans ses phases pleines (ou presque) à minuit ( pleine Lune le 10 Aout), c’est d’ailleurs pour cette raison qu’en France la nuit des étoiles a été avancée d’une semaine.

La Société Astronomique de Touraine remercie tous les passionnés et les curieux (courageux) d’avoir tenté leur chance malgré une météo peu clémente. Nous espérons vivement que le spectacle et les explications étaient à la hauteur de leurs attentes. Nous donnons évidement rendez-vous au public l’année prochaine en espérant cette fois que nous pourrons profiter d’un « vrai » ciel d’été. N’oubliez pas également qu’il n’y a pas que la S.A.T. en indre-et-loire qui ouvre ses portes lors de la nuit des étoiles et tout le reste de l’année, d’autres clubs plus proche de chez vous peut-être, sauront eux aussi vous expliquer le ciel et ses merveilles et heureux de les partager avec vous. Merci et à bientôt.

 

 

Par hal9000, il y a

NUIT DES ETOILES 2014 : « RETOUR VERS LA LUNE »

20122371426_ebr_3_ssz

La  Société Astronomique de Touraine (SAT) organise le 2 août à partir de 17h00 sur son site de Tauxigny la Nuit des Etoiles 2014 sur le thème du « Retour vers la Lune« .

 

cohete-a-la-luna

En effet, il y aura juste 45 ans que l’homme après avoir franchi le vide intersidéral a marché sur la Lune. Le rêve d’Hergé et de l’humanité était réalisé. Depuis la science astronomique a progressé comme jamais et le système solaire a été exploré dans sa totalité mais l’homme est resté sur Terre ! …

 

Pourtant, de nombreux projets sont dans les cartons des scientifiques du monde entier et certains sont en train de se concrétiser. Nul doute que dans la prochaine décennie l’homme repartira dans sa conquête de la Lune, de Mars et du Système Solaire.

astronauteC’est donc l’aventure Lunaire qui sera l’objet de notre Nuit des Etoiles. Les origines du couple Terre-Lune, l’épopée de la fin du XXème siècle et les rêves de ce début du XXIème vous seront présentés en milieu de soirée avant, bien sur, de laisser une très grande place à l’observation de Saturne, de Mars, des nébuleuses et des galaxies du ciel d’été.

 

Cliquez ici pour lire le programme détaillé.

Animation au château de Candé

Vendredi dernier (20 Juin) s’est enfin tenu pour la première fois une soirée au château de Candé (Monts). Quelques curieux etaient venus rendre visite a nos intervenants afin d’assister dans un premier temps à une présentation du club assurée par Joël puis ce fut au tour de P-O (Pierre-Olivier) d’aborder les différents objets qui allaient être les sujets d’observation en expliquant avec précision comment etaient faits ces corps célestes, de quoi ils s’agissaient et comment « voir » dans un télescope en utilisant la technique dite  » de la vision décalée ».

Malgré un voile extrêmement ténu dans le ciel, la séance d’observation a pu être réalisée dans sa globalité: Mars et Saturne n’ont pas manqué d’être les centres d’intérêts, mais la nébuleuse de la Lyre, M81 et M82, M51 et autres amas d’étoiles ont également pu être observés. malheureusement Jupiter se couche de plus en plus tôt et avec le soleil, il devient donc assez difficile d’observer cette géante gazeuse actuellement, elle nous reviendra en pleine forme cette hiver.

Cependant, il faut bien reconnaître que le cadre était tout à fait particulier, les jardins du château offraient en effet un environnement tout à fait propice à l’observation. Les télescopes installés pour l’occasion contrastaient entre modernité et renaissance. Les participants présents ce soir là ont pu apprécier la difference entre un Dobson 300, dobson 200, un Schmidt LX200 et un C11, une lunette Coronado avait même été apportée afin de profiter des derniers instant du soleil couchant.

D’autres dates sont d’ores et déjà prévues pour animer les soirées de Candé: les 25 Juillet et 8 Aout ont déjà été programmés. Consultez le calendrier public afin de surveiller les autres date au château.

Animation pour le club Astrogatines

Le 9 Mai 2014 la SAT a accueilli une trentaine de membres du club Astrogatines de Charentilly pour une animation autour des télescopes du club.

Après une séance de planétarium sur le thème « L’Univers » la soirée a pu se prolonger par quelques observations.

Autour des instruments, dont les 2 télescopes sous coupoles, Mars, Jupiter, Saturne ont été épiées

Quelques images de cette soirée :